25 fois moins : c'est la proportion de la dépense en R&D des entreprises françaises de logiciel comparée à celle de leurs homologues américaines.

Votre opinion

Postez un commentaire