42 % des utilisateurs européens de téléphonie mobile sont des adeptes de la troisième génération.