46 % des entreprises américaines ne répondent pas vite aux e-mails de leurs clients.