72 % des autorités locales anglaises manquent de compétences pour mener leurs projets d'e-gouvernement.