9 % seulement des sites commerçants américains convertissent plus de 10 % de leurs visiteurs en acheteurs.