Achats publics : neuf mois pour s'équiper

Le 1er janvier 2005, aucune administration ne pourra refuser une réponse électronique à un appel d'offres. Mais, malgré une profusion de prestataires, ni les organismes publics ni les entreprises ne sont prêts.

Votre opinion

Postez un commentaire