Affaire Eolas : le W3C vole au secours de HTML

L'organisme de standardisation remet en cause la validité du brevet d'Eolas. Objectif : protéger les fondements du web.

Votre opinion

Postez un commentaire