Amesys, filiale de Bull accusée de complicité d'actes de torture

Mis à jour le
Amesys, filiale de Bull accusée de complicité d'actes de torture
 

Une plainte qui intervient peu après que Bull eut annoncé, en mars 2012, sa volonté de céder les activités d'Amesys relatives à l'utilisation du logiciel incriminé.