Anatomie d'une attaque

Régulièrement, les magazines spécialisés signalent la découverte de buffer overflow. Gros plan sur cette vulnérabilité qui consiste à remplir la mémoire tampon d'un ordinateur avec un code malicieux. Tous les serveurs ne sont pas concernés par cette faille de sécurité, dont l'exploitation n'est ­ heureusement ­ pas à la portée de tous.

Votre opinion

Postez un commentaire