“ Laissez Microsoft tranquille ! ”