Arcelormittal : un projet d'externalisation « à hauts risques »

Arcelormittal : un projet d'externalisation « à hauts risques »
 

Le sidérurgiste prévoit l'externalisation de son infrastructure informatique européenne. Dénoncé par la CFE-CGC, ce projet concernerait 154 salariés en France.

Votre opinion

Postez un commentaire