ASF reste en contact permanent et automatisé avec ses travailleurs isolés

La loi oblige à protéger chaque salarié travaillant seul