AT&T veut se renforcer sur le marché européen

Le démantèlement de Concert, sa filiale commune avec British Telecom, n'empêche pas AT&T de s'intéresser de près aux services pour les grandes entreprises. Soucieux de se renforcer en Europe, l'opérateur américain a investi 500 millions de dollars dans ce but.

Votre opinion

Postez un commentaire