ATG cède au mode hébergé

L'éditeur compte sur la FAH et le renforcement de ses briques d'e-GRC pour s'imposer.

Votre opinion

Postez un commentaire