Atos Origin : les syndicats unis contre le déménagement à Bezons

Atos Origin : les syndicats unis contre le déménagement à Bezons
 

L’intersyndicale du groupe a lancé hier une pétition pour s’opposer au regroupement des 4 500 salariés franciliens sur le site du Val-d’Oise. En cause : l’allongement du temps de travail, le stress lié au « desk sharing », ou le développement du télétravail à marche forcée.