Atos Origin veut redéployer 700 postes de développeurs en région