Attaques à répétition sur les contrats à durée indéterminée