Aucun signe de ralentissement pour l'emploi

Les prévisionnels de recrutement 2008 atteignent des niveaux comparables à ceux du tournant des années 2000. Pour autant, on n'assiste pas à un phénomène de bulle, ni à une surenchère salariale. La dynamique du marché profite avant tout aux jeunes diplômés, et laisse les seniors en chemin.

Votre opinion

Postez un commentaire