Authentification : des empreintes sur la clé