Automatiser la chaîne logistique de bout en bout

Le commerce B to B impose la création d'infrastructures réseaux ad hoc. Si les tâches de production connaissent une certaine standardisation des échanges, il reste beaucoup à faire en matière de transport.

Votre opinion

Postez un commentaire