Aux abois, Sharp invite Dell et Intel à son capital

Aux abois, Sharp invite Dell et Intel à son capital
 

En difficulté, le fabricant japonais discute avec des firmes américaines de technologie pour leur ouvrir son capital en échange de commande d'écrans plats.