Avec Hyperion, Oracle investit le décisionnel

Depuis trois ans, Oracle s'est lancé dans une course aux rachats. Une trentaine d'entreprises sont tombées dans son escarcelle. Quelle est la logique de ces opérations et quelles en sont les conséquences sur le marché de la distribution ?

Votre opinion

Postez un commentaire