Avitis, le poil à gratter du transfert de fichiers

Sur un marché dominé par Sterling Commerce et Axway, le petit intégrateur français Avitis propose de diviser par deux la facture des clients.

Votre opinion

Postez un commentaire