Azure accumule les services… et les contraintes

Microsoft étoffe son futur cloud pour qu'il remplisse à la fois les fonctions de Salesforce et celles d'Amazon EC2. Mais les éditeurs tiers se méfient toujours et la tarification laisse perplexe.