Big data ≠ open data
 

« Les données doivent être contrôlées à la source par les citoyens »