Boeing renonce, OnAir et AeroMobile persistent

Contraintes sécuritaires et coût du kérosène mettent à mal le développement et la rentabilité des télécommunications aéronautiques.

Votre opinion

Postez un commentaire