Ce n'est pas le moment de perdre ses experts