Ces start up qui préfèrent recruter à l'étranger

De jeunes pousses sont confrontées à une pénurie de compétences