' Chantages à l'emploi, le pire n'est jamais sûr '