Comment l'informaticien peut-il aujourd'hui préserver son employabilité ?

Qui doit assurer l'employabilité des informaticiens ? L'entreprise ou le salarié lui-même ? La question n'est pas tranchée.

Votre opinion

Postez un commentaire