Composants : l'ADN épouse les nanotubes