Contrat cloud : comment l’UMP a fait plier Oracle

Contrat cloud : comment l’UMP a fait plier Oracle
 

Décidant de changer de prestataire pour sa base de données adhérents, le parti politique a tenté de récupérer ses données. Non sans mal.

Votre opinion

Postez un commentaire