De 0,4 à 3,7 % : une croissance contestée en France

Pour 2006, les cabinets d'études divergent fortement dans leurs prévisions de dépense informatique. Le marché français est au centre de la polémique.