Débat présidentiel : les syndicats patronaux montent au créneau

Débat présidentiel : les syndicats patronaux montent au créneau
 

Interpellé par Syntec et le Medef, toujours plus désireux de libéraliser le numérique, l'UMP a fait valoir son bilan, le PS s'est montré plus réservé.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ci-devant syndicaliste
    ci-devant syndicaliste     

    Dans le numérique, on trouve de tout.
    Un peu comme la Fonction Publique.
    Des consultants de bons ou de très bons niveaux et des prestataires de services loués pour une poignée de cerises pour faire "tourner l'informatique" des entreprises clientes.
    La preuve nous l'avons maintenant ! Les grosses boites d'intérim veulent adhérer à Syntec...pour continuer à faire du fric! La grille des salaires proposée par Syntec n'est pas attractive pour les hauts potentiels...A qui la faute, pas au gouvernement en tout cas!

  • ex_altran
    ex_altran     

    Si les SSII doivent recruter des etrangers, c est certes a causes des salaires pas terrible mais aussi a causes des perspectives.

    Qui a envie de travailler pour un marchand de viande ?
    personne!

    Chez Syntec ils devraient se demander pourquoi avec le meme salaire (voire moins) une entreprise "normale" peut recruter mais pas eux

Votre réponse
Postez un commentaire