' Délocalisations : sortons du " prêt à penser " '