Dématérialisation : b-process contrôle les données