' des brevets logiciels pour se protéger, mais contre qui ? '