Des emplois directs sacrifiés dans l'Essonne

Malgré les aides publiques qu'ils ont reçu, IBM, Infineon et AMCC réorganisent la production de leurs usines de semiconducteurs d'Ile-de-France. Au nom de la compétitivité et de changements d'alliance.

Votre opinion

Postez un commentaire