Des modèles de tarification logicielle peu convaincants

Le recours à la tarification au chiffre d'affaires et l'arrivée probable de la facturation aux processus ne sont ni l'un ni l'autre satisfaisants.

Votre opinion

Postez un commentaire