Des salaires ascensionnels, mais pas exceptionnels

Le Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France a mené l'enquête : un ingénieur sur cinq débute en SSII, et, en fin de carrière, il gagne moins que ses pairs des fonctions administratives.