Des salariés trop facilement jetés

L'embellie du marché de l'emploi redonne de l'espoir aux informaticiens au chômage. Mais ils ne trouvent pas forcément les postes correspondant à leur niveau de formation.

Votre opinion

Postez un commentaire