Des serveurs désormais disponibles à 500 euros

Les constructeurs sont engagés dans une guerre des prix sans précédent.