Des serveurs-lames commercialisés à moins de 500 euros

De nouvelles astuces, inspirées par les netbooks, font baisser le prix des serveurs, tout en offrant de meilleures performances sur certaines applications web.