Des systèmes d'information encore peu préparés aux fusions