Deux fois plus

Les internautes sont, proportionnellement, deux fois plus nombreux à se sentir européens que le reste de la population française.