Droits d'exploitation, les conséquences d'une rupture

Qu'il s'agisse de musique ou de logiciels, la rupture du contrat avec le producteur ou l'éditeur ne met pas automatiquement fin à la cession antérieure des droits d'exploitation.

Votre opinion

Postez un commentaire