Économiser plus pour investir plus

La croissance de la dépense informatique aura finalement résisté en 2011, confirmant la reprise enregistrée l'an dernier. Mais cette hausse mesurée ne doit pas occulter la formidable pression que les entreprises françaises exercent sur les dépenses de fonctionnement des systèmes existants, le seul moyen pour elles de maintenir leur capacité d'innovation.

Votre opinion

Postez un commentaire