En attendant la prochaine génération de messagerie...

Ni IBM ni Novell n'ont réussi à endiguer la montée en puissance de Microsoft dans le domaine de la messagerie destinée aux entreprises. Le temps presse et les deux acteurs envisagent désormais une stratégie de rupture.

Votre opinion

Postez un commentaire