Encore trop de petits acteurs, et des rachats en perspective