Entre contrôle légitime et dérives liberticides

Un employeur ne peut collecter des données sur les sites visités par les salariés ou à partir de leurs courriels sans les en avoir au préalable informé. L'utilisation de la vidéosurveillance et la géolocalisation n'est autorisée que dans un cadre bien défini.

Votre opinion

Postez un commentaire